Rafraichissement de gazon à Montpellier

Rénovation de pelouse et arrosage automatique 

Type de projet :

Type de projet Engazonnement
Lieu Pérols

Problématique

Avec le temps et le manque d’entretien de fond, la pelouse de cette maison était défraichie. Le système d’arrosage déjà en place avec un forage n’était pas optimisé et laissait beaucoup de zones sèches et des zones trop humides. Le jardin basé essentiellement sur cette grande pelouse ne jouait plus son rôle de mise en valeur de la propriété et de lieu propice à la détente aux bords de la piscine.

Attentes

Le propriétaire avait toujours effectué lui-même les travaux de jardinage plus par obligation que par goût. Mais la tâche était trop importante, il s’agissait de reprendre en main la pelouse et son système d’arrosage automatique pour obtenir rapidement un gazon très vert. Il souhaitait confier le projet à un professionnel de confiance pour profiter pleinement de sa retraite. C’est sur les conseils d’un membre de sa famille qu’il s’est adressé à nous.

Gazon avant rénovation de la pelouse
Gazon après rénovation de la pelouse

Contraintes :

  • Le gazon était abimé et inesthétique avec des zones jaunes et un aspect irrégulier. Les herbes mortes, les mauvaises herbes et la mousse avaient pris le dessus.
  • Un système d’arrosage automatique existant à réorganiser et rerégler pour optimiser le forage et l’humidification du terrain
  • Obtenir très rapidement un gazon verdoyant
  • La météo n’a pas permis de commencer avant début mars. Il pleuvait beaucoup et le terrain était trop humide pour être travaillé correctement.
  • Eviter au maximum les produits phytosanitaires

Proposition et mise en œuvre :

La demande du client a été faite à l’automne 2020 et il souhaitait une mise en œuvre rapide. Cependant nous avons déconseillé de débuter les travaux immédiatement car le résultat n’aurait au final pas été à la hauteur de ses attentes. En effet, semer un gazon à l’automne peut générer des surcoûts et on n’obtient pas aussi rapidement l’effet attendu qu’en semant au printemps. Nous préconisons de semer juste avant le printemps (début mars).

A l’automne les fortes pluies peuvent faire ruisseler les graines, voire les faire pourrir. L’herbe ne monte pas correctement ni aussi rapidement qu’au printemps. Le risque est d’avoir des zones plus clairsemées qui donnent un aspect irrégulier. Ainsi, il faut réintervenir au printemps pour semer à nouveau et rattraper les manques.

Après avoir étudié le terrain et le système d’arrosage nous avons préconisé et mis en œuvre les étapes suivantes pour fin février 2021 :

Repenser l’arrosage pour optimiser l’humidification et éviter le gaspillage d’eau :

  • Déplacer ou remplacer certains asperseurs pour éviter les zones trop arrosées mais aussi les débords sur les rebords et allées maçonnées,
  • Ajouter des tuyères d’arrosage pour combler les zones sèches et favoriser un arrosage doux et bien réparti (La tuyère est un asperseur qui arrose en petite pluie fine continue)
  • Réglage du débit d’eau et des heures et durées d’arrosage

Repartir sur une terre saine et nettoyée :

  • Retirer les herbes mortes qui provoquaient les taches jaunes sur le gazon (voir sur les photos). Cela nécessitait de les scarifier en les grattant manuellement sur plus de 2 cm
  • Retirer également manuellement la mousse qui s’était installée et prenait le dessus sur le gazon aux endroits ombragés et trop humides suite au mauvais réglage de l’arrosage
  • Obligation de faire un désherbage sélectif pour éviter l’utilisation de produits phytosanitaires : les mauvaises herbes ont été retirées à la main avec un scarificateur :
  • Dégager les déchets générés (transport en déchetterie)
  • Puis passer le motoculteur pour retirer tout résidu et préparer la terre
  • Apport de terre amendée avant de replanter

Semer un gazon pour un résultat très verdoyant :

  • Semis de gazon anglais pour obtenir une herbe verte. Ce gazon nécessite un fort arrosage. Cela était possible ici car il n’y avait pas de contraintes d’arrosage grâce au forage. Si vous n’avez pas cette chance, des alternatives au gazon, à plus faible consommation en eau existent. Nous recommandons des herbes locales ou plus adaptées à notre région comme le lippia qui est un couvre sol qui fleurit ne demande pas d’eau et nécessite seulement une ou deux tontes par saison car il ne monte pas.
  • Recouvrir les semis de terre
  • Passage de rouleaux pour imprégner la terre sur les semis
  • Epandre de l’engrais pour enrichir la terre et favoriser la pousse rapide. Avant l’arrosage nous avons mis de l’engrais azoté. Nous avons choisi ici l’engrais NPK, une formule classique de fertilisant chimique qui correspond à l’abréviation des éléments qui le composent, à savoir azote, phosphore, potassium. Des alternatives plus écologiques sont possibles comme les engrais azotés à base de corne et de sang séché. Le NPK favorise un départ plus rapide (en une semaine) ce qui correspondait à l’attente du client. Cependant il demande un nouvel apport d’engrais plus rapide également. L’engrais biologique ne permettra pas une pousse aussi rapide (résultats sous 40 jours) mais un nouvel apport ne sera pas nécessaire aussi vite. Le résultat esthétique et le coût sont les mêmes. Cela dépendra donc de votre volonté d’obtenir un beau gazon plus ou moins rapidement : en 3 semaines/ 1 mois avec un engrais chimique et en 1 mois et demi / deux mois pour un engrais bio.

Suivre la pousse du gazon

  • Une 1ère tonte à effectuer quand le gazon est bien monté (attente de 15 jours à 3 semaines). Elle s’effectue assez haute pour éviter de stresser l’herbe et qu’elle jaunisse
  • Puis une tonte plus basse pour densifier le gazon, une fois par semaine d’avril à octobre. Cette régularité va renforcer le gazon et combler les derniers manques.
  • Un nouvel apport d’engrais a été effectué en milieu d’été. Avec un engrais biologique, cela aurait pu attendre septembre.
  • Au fur et à mesure de la pousse nous avons adapté l’arrosage aux besoins du gazon et au calendrier météorologique

Un résultat esthétique quasi immédiat !

Vous pouvez constater sur les photos que le résultat attendu était bien au rendez-vous !

Les travaux ont débuté finalement début mars, suite à de fortes pluies qui rendaient le terrain impossible à travailler avant.

Seulement 1 mois environ après le début des travaux le gazon était déjà bien vert ! Les premières photos datent de début mars et les dernières d’avril 2021. Le propriétaire n’a eu à s’occuper de rien et a pu profiter dès les premiers beaux jours de sa pelouse.

Le jardin a retrouvé tout son esthétisme et l’accès à la piscine est redevenu agréable.

Voir nos garanties

Suivi et entretien :

Le propriétaire nous a confié l’entretien régulier après cette première phase de mise en place ce qui nous a permis de peaufiner le résultat. Il nous a renouvelé sa confiance en 2022.

Voici la routine annuelle :

  • Le système d’arrosage est contrôlé régulièrement et les petites réparations sont effectuées si besoin.
  • Le débit et la durée d’arrosage sont adaptés régulièrement en fonction des saisons et de la météo. Il faut compter 1h d’arrosage par jour d’avril à octobre (soit une vingtaine de minutes par réseau et aux heures adaptées selon la saison et l’exposition au soleil de la zone)
  • Avant chaque tonte : un désherbage manuel est nécessaire pour déraciner les mauvaises herbes (la tondeuse seule ne ferait que renforcer leur pousse)
  • Une tonte basse est effectuée une fois par semaine d’avril à octobre.
  • Un apport d’engrais est effectué 2 fois par an, au printemps et avant l’automne (engrais à dispersion lente cette fois)

Pour ce jardin nous avons également en charge la taille et l’entretien de l’olivier, des rosiers, du magnolia (tous les deux ans) et des buissons sculptés.

Ainsi, le propriétaire peut profiter de sa retraite et jouir pleinement de son décor à chaque moment de l’année sans se soucier de rien.

L’idéal est de le mettre en place fin février début mars, alors n’attendez pas le dernier moment pour passer l’été au vert ! Nous vous proposerons les solutions et le gazon adaptés à votre besoin et vos contraintes.

Gazon après rénovation de la pelouse

aménagement jardin galets zen EN SAVOIR PLUS
renfort talus avec gabions EN SAVOIR PLUS